Participer aux compétitions

Non obligatoire au S.C.K, la compétition pour les enfants est d’abord ressentie comme un jeu. Elle peut être pratiquée soit en kata, soit en combat, en individuel et en équipe. 

On peut distinguer : 

  •  Les compétitions officielles : celles-ci sont organisées officiellement par la Fédération Française de Karaté ou ses organismes déconcentrés (ligues et départements). Elles confèrent des titres officiels et reconnus (la FFKDA étant la seule fédération délégataire en France), en diplômant les meilleurs compétiteurs.
    Il s’agit des championnats (départementaux, régionaux, France, Europe, Monde) ou des coupes pour les catégories Pupilles, Poussins, Benjamins. Celles-ci sont ouvertes aux adhérents disposant au minimum de 2 timbres de licences, collés dans le passeport sportif.

 

  • Les compétitions non officielles : celles-ci sont organisées par des clubs afin de promouvoir leur association en se rencontrant amicalement, mais ne confèrent pas de titre officiel.
  •  
  • Pour participer à une compétition, quelle qu’elle soit, il est impératif de demander l’avis du professeur. Les adhérents intéressés peuvent s’informer du calendrier officiel des coupes et championnats sur le site, mais doivent s’inscrire au tableau d’affichage. Pour tout renseignement complémentaire, ils doivent se référer à Jérôme KACZMAREK (référent compétitions enfants et adultes).

 

NB : Afin d’éviter au maximum les contretemps, il est recommandé aux élèves qui désirent se présenter en compétition, d’établir le passeport sportif en début de saison.

Les compétitions sont sécurisées à la fois, par un arbitrage rigoureux qui permet d’éviter au maximum aux compétiteurs de se blesser, mais également par des protections portées par les compétiteurs.

Ces protections sont obligatoires, tant chez les enfants que chez les adultes pour pouvoir participer aux compétitions. Hormis le casque et le plastron pouvant être prêtés sur place aux enfants, il appartient aux compétiteurs de posséder leur matériel personnel, sous peine de refus d’accès aux tatamis le jour de la compétition.

Le S.C.K peut prêter du matériel aux compétiteurs, sous réserve de restitution dans un état identique.

 

 

Se renseigner sur les règlementations officielles en compétitions
(le mieux étant de demander aux instructeurs S.C.K, tous arbitres officiels).

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Shotokan Carvin Karate